Dans les rencontres en direct Voci in Ascolto, les aspects mélodiques, timbriques, harmoniques et rythmiques des chansons sont analysés à travers une approche orale centrée principalement sur le jeu, l’imitation, l’improvisation et le développement de la mémoire liée au son et aux mots sans l’utilisation de textes et de partitions, principalement à travers le call/response et la mimophonie.

APPEL ET RÉPONSE

Du point de vue mélodique, l’apprentissage par imitation est privilégié, ce qui permet de comprendre la ligne mélodique et de mémoriser le texte en peu de temps. Cette approche développe, en effet, une augmentation de l’attention tant auditive que visuelle, de l’animateur (personne qui appelle) et du récepteur (personne qui répond), contribuant également à une plus grande cohésion au niveau choral.

MIMOPHONIE

La mimophonie est une technique très utilisée dans l’apprentissage des chants traditionnels en Corse. Elle consiste, essentiellement, à attribuer un son d’une gamme à un chiffre, que l’on indique ensuite avec la main. De cette manière, l’étudiant peut se concentrer et approfondir le son de manière “relative” et non “absolue”, c’est-à-dire qu’il n’est pas lié par le nom de la note mais par sa position par rapport à une échelle (même concept que le Sa re ga ma pa dha ni sa indien).

Toutes les personnes participant aux ateliers en direct auront accès à du matériel sur le Google Drive, contenant des exemples musicaux, des textes et des voix séparées des chansons étudiées.

RESIDENCE VOCI IN ASCOLTO

La collaboration entre le projet du même nom dirigé par Davide Ambrogio et la World Music Academy de Vincenzo Gagliani a donné naissance à la première résidence artistique Voci in Ascolto, qui se tiendra du 31 mai au 4 juin 2023 à San Vito dei Normanni, dans les Pouilles.

La résidence, ouverte à la participation de passionnés et de professionnels, est née après une année d’ateliers organisés en Italie et en Europe pour créer un moment plus large d’écoute, de chant et de comparaison entre les passionnés, les professionnels et les artistes qui y ont participé.

De nombreux invités ont participé aux différentes activités du programme, notamment aux ateliers de Rachele Andrioli et du Concordu e Tenore de Orosei, qui ont également été les protagonistes de l’un des concerts prévus pendant la résidence avec leur chant sarde, patrimoine immatériel de l’UNESCO.

Des concerts, comme celui de Coro a coro – l’atelier choral dirigé par Rachele Andrioli – et des conférences sur le thème des lieux de transmission, de diffusion et d’enseignement du chant traditionnel, avec des invités comme les maestros Fabrizio Piepoli, du Conservatoire T. Schipa, et Danilo Gatto, directeur du département de musique traditionnelle du Conservatoire Tchaïkovski, n’ont pas manqué.

Le leitmotiv était le thème de la didactique et de la transmission, une occasion de discuter de l’étude, de l’enseignement, de l’évolution, de la protection et de la transmission des répertoires de tradition orale, de la recherche ethnomusicologique au cas de la musique traditionnelle dans les conservatoires, des expériences d’ateliers de genre aux réalités vocales des petites communautés comme celles de la Sardaigne.

L’objectif principal de la résidence était de guider les participants dans l’étude de la voix, de créer des liens et des opportunités de rencontre entre les personnes intéressées par le chant de tradition orale italien à travers des ateliers et des études approfondies sur les répertoires choraux.

CETTE ANNÉE, LA RÉSIDENCE 2024 SE TIENDRA À SAN VITO DEI NORMANNI DU 29 MAI AU 2 JUILLET.
 Cliquez ici pour les informations, le programme et les coûts !

Vous souhaitez à un atelier?

Pour plus d'informations